2014
déc.
4

Vers un curriculum en information-documentation - Chapitre 9

Les bases communes de l’information-documentation au lycée

[2e édition le 17/12/2015] Nous proposons maintenant d’établir les bases d’un enseignement commun pour le lycée, dans la continuité des apprentissages abordés au collège. Le propos va donc à l’essentiel, sans prendre en considération chaque filière dans le détail, pour développer un premier cadre directeur qui puisse ensuite conduire à l’élaboration de contenus spécifiques au curriculum pour chaque voie générale, technologique ou professionnelle. Si les objectifs et les notions envisagés restent communs, il s’agit là de recommandations et de propositions, avec une adaptation nécessaire au niveau attendu dans chaque voie de formation, en se focalisant sur certains objets d’apprentissage en information-documentation selon les voies de formation. A cette fin, il est intéressant de procéder à une lecture de ce qui existe dans l’enseignement agricole, en particulier depuis 2010 avec un objectif, au baccalauréat professionnel, qui vise à « répondre à un besoin d’information professionnel ou culturel en mobilisant la connaissance de l’information-documentation » [1].

Classe de seconde

La classe de seconde est une classe de détermination. Le cadre programmatique du curriculum en information-documentation a pour fonction :

  • de conforter l’acquisition par chaque élève d’une culture de l’information nécessaire à la vie en société et à la compréhension du monde ;
  • d’assurer et de consolider les bases de savoirs en information-documentation, nécessaires à la poursuites d’études au lycée ;
  • de développer des notions complexes au sein de parcours de formation spécifiques.

Afin de diversifier l’activité de l’élève, la recherche documentaire, selon des productions documentaires variées et complexifiées par rapport au collège, permet de conduire à la maîtrise individuelle et citoyenne des environnements informationnels et numériques, avec le souci d’une organisation personnelle, raisonnée, de l’accès à l’information. L’élève sait définir son besoin d’information et utiliser les outils de recherche adéquats pour parvenir à une production documentaire pertinente, selon la consigne du professeur. L’analyse et l’évaluation de l’information sont des compétences essentielles à l’élève, individu et citoyen en devenir, mais également au professionnel à venir. On continue de mettre en œuvre l’acquisition de connaissances sur les médias, compris au sens large, adaptées à l’évolution de l’élève, en vue de développer leurs savoirs en la matière ainsi que leur autonomie. Devenant peu à peu pleinement responsable de ses actes, l’élève est conduit à maîtriser les notions de droit de l’information, toujours à partir de ses pratiques, tout en engageant régulièrement des réflexions sur les questions morales et juridiques associées à la notion complexe d’information.

Comme en collège, une notion peut être l’objet d’une découverte, d’une initiation ou d’un approfondissement.

1. Environnements informationnels et numériques

En classe de seconde, les élèves sont amenés à réinvestir leurs compétences de travail dans un nouveau centre de ressources, mais aussi à continuer de s’approprier activement les environnements numériques d’accès à l’information. On prend le temps d’un approfondissement aux notions de base de données et d’architecture de l’information.

PNG - 74.2 ko
Classe de 2nde - Environnements informationnels et numériques
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

2. Processus d’information et de documentation

En classe de seconde, le travail de collaboration entre disciplines est essentiel afin de consolider les apprentissages en information-documentation du collège. Sur des temps concertés, le professeur documentaliste amène les élèves à continuer le développement de leurs compétences en termes de recherche documentaire et de production documentaire afin d’assurer, de par ses apports théoriques spécifiques, que ces acquisitions soient réinvesties dans les disciplines.

PNG - 96.4 ko
Classe de 2nde - Processus d’information et de documentation
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

3. Recul critique sur les médias, les TIC et l’information

En classe de seconde, on poursuit les apprentissages en termes de médias. En ce qui concerne les médias d’actualité, il s’agit, en collaboration avec les professeurs de lettres, d’ECJS , mais également dans le cadre des SES en enseignement d’exploration, par exemple, de permettre la découverte de médias, avec un panel élargi pour le lycée et un niveau de lecture plus complexe. En continuité des classes de quatrième et de troisième, avec des capacités accrues de rédaction chez les élèves, le passage par la production et l’écriture, au-delà de la lecture et de l’étude critique des médias, est une opportunité importante pour aborder ces notions avec des pédagogies actives, en particulier à travers la mise en place de discussions et de débats.

PNG - 73.7 ko
Classe de 2nde - Recul critique sur les médias, les TIC et l’information
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

4. Responsabilité légale et éthique relative à l’information

En classe de seconde, les élèves consolident leurs connaissances sur le droit de l’information, en lien avec leurs pratiques ou les pratiques adolescentes et adultes, notamment sur les deux points du droit de propriété intellectuelle et du droit à l’image. Il convient toujours de privilégier l’étude de cas, selon les projets de publication ou encore le débat.

PNG - 46.7 ko
Classe de 2nde - Responsabilité légale et éthique relative à l’information
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

Classes de première et de terminale

Le cycle terminal permet l’acquisition de savoirs en information-documentation qui doivent être adaptés à la filière choisie, et qui doit favoriser une continuité avec l’entrée dans le monde professionnel ou un cursus dans des études supérieures (universitaires, classes préparatoires...). Il s’inscrit dans la continuité des objectifs énoncés pour la classe de seconde, avec ici la présentation des bases générales des apprentissages, à spécifier selon chaque filière. Ainsi, nous présentons des savoirs à développer dans toutes les filières, selon des pratiques différenciées, mais également des savoirs, indiqués en italique, qui ne sont à développer que dans certaines filières, selon la spécialisation.

Le cadre programmatique du curriculum en information-documentation a pour fonction :

  • de conforter l’acquisition par chaque élève de la culture de l’information nécessaire à la vie en société et à la compréhension du monde ;
  • de développer l’autonomie et l’esprit critique de l’élève dans sa recherche et sa production documentaire ;
  • de développer des notions complexes au sein de parcours de formation spécifiques.

1. Environnements informationnels et numériques

En classes de première et de terminale, les élèves sont amenés à définir clairement les notions de source et de document, dans leur complexité, à partir des notions essentielles qui y sont rattachées. Dans les environnements informationnels et numériques, il s’agit de maîtriser ces notions afin de mieux comprendre l’origine de l’information et la caution que l’on peut donner à telle ou telle donnée informationnelle.

PNG - 94.7 ko
Classes de 1re et Term. - Environnements informationnels et numériques
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

2. Processus d’information et de documentation

En classes de première et de terminale, les dispositifs de travail en autonomie de l’élève sont précieux pour consolider les compétences en termes de recherche documentaire et de production documentaire, sur des bases cohérentes, en interdisciplinarité ou pluridisciplinarité. Il convient d’accompagner les élèves dans les capacités suivantes : l’identification du besoin d’information, l’exploitation complémentaire des ressources, l’examen de la pertinence de ces ressources, l’appropriation des informations, la structuration d’une production documentaire, la mention des références.

PNG - 104.4 ko
Classes de 1re et Term. - Processus d’information et de documentation
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

3. Recul critique sur les médias, les TIC et l’information

En classes de première et de terminale, l’accent est mis sur l’analyse de l’information dans les médias, en particulier en information-documentation, en prenant en considération, d’une part, les aspects techniques qui sous-tendent le fonctionnement des médias et le traitement de l’information, d’autre part, le développement éditorial des médias, au regard des orientations politiques et des modèles économiques. Le développement et l’évolution des médias sociaux (en ligne) supposent un traitement spécifique, mais en considération des mêmes enjeux techniques, politiques et économiques.

PNG - 92.8 ko
Classes de 1re et Term. - Recul critique sur les médias, les TIC et l’information
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

4. Responsabilité légale et éthique relative à l’information

En classes de première et de terminale, les élèves consolident leurs connaissances sur le droit de l’information, en lien avec leurs pratiques ou les pratiques adolescentes et adultes, et plus particulièrement, selon les voies de formation et selon des situations professionnelles et citoyennes. Il convient toujours de privilégier l’étude de cas, selon les projets de publication, ou encore le débat.

PNG - 48.3 ko
Classes de 1re et Term. - Responsabilité légale et éthique relative à l’information
[Pour visualiser le document en format original : clic droit / afficher l’image]

Conclusion

Les réflexions et pratiques portées depuis plusieurs décennies, et plus précisément depuis 2003, date de l’émergence de l’idée d’un curriculum en information-documentation, permettent d’avancer la structuration de « programmes » qui ne sont pas un carcan pédagogique, mais bien une trame logique de progression notionnelle. Cette trame, élaborée en considération des autres disciplines, laisse une grande liberté de collaboration, selon les programmes des autres disciplines qui doivent également en partie évoluer, en regard de la construction du curriculum en information-documentation.

Cette trame propose un corpus de notions à initier et à approfondir selon les niveaux, d’après les travaux engagés par les scientifiques et les expérimentations menées par les professionnels, et selon les pratiques et les leçons des sciences associées au développement de l’enfant. Elle vise à apporter une cohérence nationale à l’ensemble des élèves, comme aux professeurs documentalistes, tout en permettant une grande liberté sur la priorité des objets d’apprentissages abordés et selon les pédagogies mises en œuvre.

A cet effet, un élan est donné pour recourir aux pédagogies différenciées, qui permettent l’acquisition des savoirs par les élèves, ainsi qu’aux pédagogies actives, qui donnent à l’élève la possibilité de construire lui-même ses compétences et connaissances « disciplinaires », lors des séquences pédagogiques mises en place par le professeur documentaliste et les professeurs d’autres disciplines, quand il y a collaboration.

Notes

[1Textes réglementaires pour l’enseignement de l’information-documentation [dans l’enseignement agricole]. Disponible en ligne sur le site de l’ENFA : http://cdi.enfa.fr/professeur-documentaliste-dans-lenseignement-agricole/textes-reglementaires-pour-lenseignement-de-linformation-documentation/

Lire aussi

  • RESTEZ
    CONNECTé