2018
janv.
19

School Library Guidelines

La version française est en ligne !

L’IFLA, International Federation of Library Associations and Institutions, fédère les associations et institutions du monde des bibliothèques au niveau mondial, et est à ce titre la principale organisation représentant les intérêts des bibliothèques et services d’information, ainsi que de leurs usagers. Elle est le principal porte-parole, à l’international, des professions des bibliothèques et de l’information, et les différentes sections qui la composent produisent régulièrement manifestes et recommandations.

Publié en avril 2015, l’ouvrage IFLA School Library Guidelines [1], en français Recommandations de l’IFLA pour la bibliothèque scolaire, est ainsi le résultat de plusieurs années de travail au sein de la section School Libraries, composée de représentants de différents pays [2]. Il constitue la seconde édition des Recommandations IFLA/UNESCO pour les bibliothèques scolaires, la première ayant été publiée en 2002 par la Section des Bibliothèques Scolaires, alors intitulée Section des centres de ressources et des bibliothèques scolaires. L’A.P.D.E.N., membre de l’IFLA, est représentée par des élues au sein de la section School Libaries depuis 2013. Elle a, à ce titre, activement participé à la rédaction de cette nouvelle édition, dont les recommandations visent à assurer à tou.te.s les élèves et enseignant.e.s un accès à des services et programmes efficaces, et proposés par du personnel qualifié au sein des bibliothèques scolaires. Elles ont été conçues pour aider les professionnel.le.s des bibliothèques scolaires, ainsi que les décideur.euse.s du champ éducatif, dans leurs missions.

La révision de ces Recommandations a nécessité nombre de discussions et de débats, ainsi qu’une large consultation incluant des interlocuteur.rice.s de multiples nationalités. Ces travaux collectifs de concertation se sont principalement déroulés lors d’ateliers tenus pendant les congrès de l’IFLA en 2013 et 2014, complétés par des réunions intermédiaires annuelles et des phases d’écriture et de relecture menées en présentiel ou en ligne. La traduction en français des Recommandations a, enfin, fait l’objet d’un travail soutenu de presque trois ans, assuré par un groupe de professeurs documentalistes volontaires, coordonné par l’A.P.D.E.N.
Ces Recommandations sont composées de six chapitres, couvrant les sujets suivants :

  • mission et objectifs d’une bibliothèque scolaire,
  • cadre légal et financier,
  • ressources humaines,
  • ressources physiques et numériques,
  • projets et activités,
  • évaluation des bibliothèques scolaires et relations publiques.

Le contenu présenté dans ces chapitres et leurs annexes n’est cependant pas représentatif de l’ensemble des visions et pratiques existantes du métier de bibliothécaire scolaire à l’échelle mondiale, le School Library Guidelines n’ayant pas vocation à être exhaustif. La lecture de ce texte doit donc être effectuée en gardant bien à l’esprit qu’un certain nombre de facteurs contextuels présentent des différences significatives selon les pays observés ; c’est ainsi particulièrement le cas en ce qui concerne :

  • le contexte éducatif : système éducatif centralisé ou décentralisé, tutelles de rattachement, cadrage national ou local des programmes scolaires…
  • l’organisation de la vie de l’élève : rythme annuel et hebdomadaire, modalités d’accès à la bibliothèque scolaire….
  • le contexte professionnel : définition des métiers et/ou fonctions, organisation interne de l’établissement scolaire, formation initiale et continue des différents personnels de la communauté scolaire…

Certaines pratiques et idées peuvent ainsi ne pas correspondre aux conceptions du métier présentes dans les pays francophones, et / ou ne pas être adaptables / transférables en raison de ces différences de contextes locaux. Par la traduction de ces Recommandations, l’A.P.D.E.N. souhaite faire partager à l’ensemble de la communauté des professeurs documentalistes, les différentes conceptions et pratiques du métier de « bibliothécaire scolaire » à travers le monde, et rendre compte des différents courants et orientations de la profession au niveau international. Ces apports, par leur diversité et leur richesse, pourront ainsi permettre une mise en perspective intéressante des débats qui structurent la profession dans le cadre français.

Le texte intégral traduit est disponible en ligne sur le site de l’IFLA.

Nous vous en souhaitons bonne lecture !

  • RESTEZ
    CONNECTé