Sécurisation des données

De WikiNotions
Aller à : navigation, rechercher
Liste des notions

F (folksonomie)

L (langage documentaire)

O (opérateur, outils de recherche...)

V (veille, vocabulaire contrôlé...)

W (web sémantique)

Attention ! Cette fiche est une première rédaction, en cours d'élaboration.
Ses contenus ne sont pas encore validés.

Nom : Sécurisation des données

Type d'article : Notion

Notion organisatrice : Espace informationnel

Notion(s) associée(s) : Donnée informationnelle, Economie de l'information, Droit de l'information, Base de données, Cloud computing, Archivage des données

Caractéristiques

Niveau débutant

  • Suppose un enregistrement de données confidentielles ou sensibles
  • Suppose l'utilisation d'un support numérique
  • Engage à définir des règles de protection
  • Engage à définir des règles d'accès (individuel, collectif, collaboratif)
  • Pose la question de l'élimination de certaines données

Niveau avancé

  • Relève parfois d'une responsabilité pénale
  • Peut engager une anonymisation des données
  • Peut engager une destruction des données

Définitions

Niveau de formulation débutant

La sécurisation des données suppose un enregistrement de données confidentielles ou sensibles, sur un support numérique. Elle engage à définir des règles de protection et des règles d'accès (individuel, collectif, collaboratif).

La sécurisation pose la question de l'élimination de certaines données en application des recommandations de la CNIL (Commission nationale Informatique et Libertés).

Niveau de formulation avancé

La sécurisation des données suppose un enregistrement de données confidentielles ou sensibles, sur un support numérique. Elle engage à définir des règles de protection et des règles d'accès (individuel, collectif, collaboratif) ou de filtrage.

La sécurisation pose la question de l'élimination de certaines données en application des recommandations de la CNIL (Commission nationale Informatique et Libertés). Elle relève parfois d'une responsabilité pénale (par exemple pour un chef d'entreprise) et peut engager une anonymisation des données, une destruction des données.

Exemples et contre-exemples

Exemples

  • L'installation d'un pare-feu, d'un anti-virus
  • La configuration de précautions (verrouillage automatique de session, compte rendu automatique de connexions, limitation du nombre de tentatives d'accès)
  • L'utilisation d'un logiciel de sécurisation (par exemple My Lockbox pour protéger chaque dossier informatique par mot de passe)
  • L'utilisation d'un logiciel protégeant des logiciels malveillants (par exemple Malwarebytes)
  • L'utilisation d'une signature électronique d'authentification
  • Le choix réfléchi de mots de passe

Contre-exemples

  • L'utilisation d'un "craqueur" de mots de passe
  • La publication de données sur un site web non sécurisé
  • L'utilisation d'un coffre-fort pour protéger des documents imprimés
  • La divulgation de ses propres mots de passe

Séquences pédagogiques

Collège : Quatrième.

• REYNAUD Florian. Le Droit sur Internet. In Prof' Doc' [en ligne], 04/12/2013. Disponible sur : http://profdoc.iddocs.fr/spip.php?article43
Notions associées : Auteur, Citation, Plagiat, Droit de l'information, Sécurisation des données, Ethique de l'information, Médias sociaux (en ligne).

Références

  • POMART Paul-Dominique. Sécurité des systèmes d'information. In Dictionnaire de l'information. 3ème édition. Paris : Armand Colin, 2008, p. 236