Langage documentaire

De WikiNotions
Aller à : navigation, rechercher
Liste des notions

F (folksonomie)

H (hébergement)

L (langage documentaire)

Langage documentaire

Lemmatisation

O (opérateur, outils de recherche...)

V (veille, vocabulaire contrôlé...)

W (web sémantique)

Nom : Langage documentaire

Type d'article : Notion

Notion organisatrice : Indexation

Notion(s) associée(s) : Indexation documentaire

Caractéristiques

Niveau débutant

  • Est un langage artificiel
  • Permet la représentation de notions
  • Permet des relations entre les notions
  • Est utilisé dans un système documentaire
  • Facilite la recherche
  • Remplit la fonction de passerelle entre l’utilisateur et un système documentaire

Niveau avancé

  • Peut être
    • un langage à structure hiérarchique (classification)
    • un langage à structure combinatoire (liste de vedettes-matières, thésaurus)
  • Peut être un langage

Définitions

Niveau de formulation débutant

Un langage documentaire est un langage artificiel « constitué de notions et de relations entre ces notions » (Dictionnaire de l'information, 2008). Il est utilisé dans un système documentaire et facilite la recherche, avec une fonction de passerelle entre l'utilisateur et un système documentaire.

Niveau de formulation avancé

Selon l’AFNOR, un langage documentaire est un « langage artificiel, constitué de représentations de notions et de relations entre ces notions et destiné, dans un système documentaire, à formaliser les données contenues dans les documents et dans les demandes des utilisateurs. ». Les langages documentaires, au fondement de l’indexation documentaire, ont une fonction de passerelle entre les utilisateurs et un système documentaire.

On distingue traditionnellement trois grandes familles de langages documentaires :

  • les classifications (Dewey, CDU...), à structure hiérarchique (ou arborescente), dans lesquels les notions, généralement représentées par des chiffres (indices) sont réparties en classes, sous-classes, etc. ;
  • les listes de vedettes-matières (RAMEAU...), à structure combinatoire et reposant sur des termes issus du langage naturel ;
  • les thésaurus (Motbis...), à structure combinatoire, reposant également sur des termes issus du langage naturel, appelés descripteurs.

Une typologie importante distingue les langages documentaires selon leurs modalités d’organisation et d’utilisation, la précoordination et la postcoordination des notions :

  • Dans les langages précoordonnés (classifications, listes de vedettes matières), on choisit des termes d’indexation qui sont des mots ou des indices composés, recouvrant la totalité d’une notion (exemple des indices CDU, des vedettes matières RAMEAU...). Avec ces langages, la coordination entre les notions qui forment le sujet du document se fait a priori, au moment de l’indexation, par le professionnel.
  • Dans les langages postcoordonnés (thésaurus), les notions sont réduites à leurs éléments constitutifs les plus simples et plusieurs descripteurs traduisent le sujet. La coordination entre les notions se fait a posteriori au moment de la recherche, par l’utilisateur, au moyen de l’opérateur d’intersection.

Exemples et contre-exemples

Exemples

Contre-exemples

Séquences pédagogiques

Collège : Troisième.

Lycée : Seconde.

Lycée : Première.

• DERRAZE Khadidja. Liaison C.D.I. / Bibliothèque universitaire [séquence conçue par Florence Duroy-Mazière, professeure documentaliste, Lycée Hippolyte Fontaine (21 Dijon)]. In Professeurs documentalistes : académie de Dijon [en ligne], 2014. Disponible sur : http://cdi.ac-dijon.fr/spip.php?article436
Notions associées : Catalogue, Base de données, Centre de ressources, Notice bibliographique, Classement, Descripteur, Mot clé, Langage documentaire, Indexation libre, Référence.
Discipline(s) associé(s) : Histoire.
Autres partenaires : Bibliothécaires de la bibliothèque universitaire Droit-Lettres.

Références

  • CACALY Serge. Langage documentaire. In Dictionnaire de l'information. 3ème édition. Paris : Armand Colin, 2008, p. 152-153