2018
avr.
1er

Appel à communication

11e congrès des professeurs documentalistes de l’éducation nationale

PNG - 59.4 ko
Le 11e congrès des professeur.e.s Documentalistes de l’Éducation Nationale, organisé par l’A.P.D.E.N., se tiendra à Grenoble du 22 au 24 mars 2019, sur le thème :
La publication sur le web : un objet pédagogique et didactique pour les professeur.e.s documentalistes
Un site dédié, comprenant toutes les informations relatives à l’évènement, qui coïncidera avec de 30e anniversaire du CAPES de documentation, sera très prochainement mis en ligne ; nous vous informerons bientôt de la date l’ouverture des inscriptions ! Dans l’attente, nous avons aujourd’hui l’immense plaisir d’en publier l’appel à communication officiel.

PROBLEMATIQUE

La notion de publication est définie selon deux acceptions, la première étant caractérisée par l’action de rendre public, la seconde renvoyant au monde de l’édition, qui recouvre l’idée de parution, d’un imprimé notamment, selon un usage longtemps prédominant. L’installation durable du web dans les pratiques médiatiques a pu modifier, au-delà de ce seul cadre définitoire, la relation essentielle qui résulte des transformations de l’information et des moyens de communication, lesquelles ont facilité la production et la circulation de l’information.

La possibilité donnée à chacun.e de publier, sans filtres, a priori, mais selon des formes médiatiques multiples contraignantes, est à l’origine d’un nouvel ordre documentaire. Celui-ci est caractérisé par la transformation de la figure de l’auteur.e et de celle du document. Cette mutation de l’ordre documentaire est d’autant plus sensible qu’elle participe d’une construction politique collective, la démocratie.

Dans ce contexte, l’École tient un rôle primordial dans le développement d’une culture de l’information et des médias des élèves, individus et citoyen.ne.s en devenir. Or, si la notion de publication a fait son apparition dans les programmes, les conditions de la mise en œuvre de son enseignement, délicates, restent à questionner pour que cette culture commune, objectif affiché, soit effective. Ce questionnement ouvre à la dimension sociocognitive de l’activité de publication, laquelle, par le changement de modèle qu’elle induit, infléchit les manières mêmes d’être et d’agir des élèves. Leurs représentations et approches de l’espace public s’en trouvent dès lors modifiées, autant que leurs usages, dits « non formels », qui tendent à se diversifier. Tous ces savoirs en acte gagneraient à s’inscrire dans une réflexion didactique ayant pour visée l’enseignement-apprentissage de la publication.

De fait, l’apport de la didactique doit être précisé, en préalable à l’acquisition et à la construction des savoirs qui ressortent ou sont associés à la notion de publication. Une cartographie des savoirs est à repenser pour stabiliser et articuler entre elles un ensemble de notions qui participent de la construction de savoirs sur la publication, au-delà du seul acte de publier. A cette fin, les Sciences de l’information et de la communication apportent un cadre scientifique utile à l’édification de ces savoirs, lequel cadre doit pouvoir être complété par une analyse des pratiques sociales de référence en matière de publication.

Les savoirs à enseigner relatifs à la notion de publication impliquent une mise en œuvre pédagogique et didactique qui tienne compte des usages des élèves et des gestes professionnels du.de la professeur.e documentaliste. Au-delà, ce sont les pratiques et les représentations de la publication mêmes des professeur.e.s documentalistes qu’il faut examiner. De nombreuses questions, situées au carrefour des Sciences de l’information et de la communication (SIC), dont l’information-documentation, des Sciences de l’éducation et des pratiques professionnelles, seront débattues au cours des trois journées de ce Congrès, auquel il vous est proposé de contribuer selon les axes suivants :

AXE 1 - LA PUBLICATION : SAVOIRS SAVANTS, SAVOIRS EXPERTS, SAVOIRS NON FORMELS
  • Définitions et histoire du concept de publication.
  • Différenciation des modèles de publication selon le domaine.
  • Transformation du document (forme, signe, medium) et ses enjeux concernant l’auteur.e, le texte, l’éditorialisation, la source.
  • Rapport entre mutation des modèles de publication et économie de l’information (marchande, non marchande ; participative, collaborative ; gratuite, payante ; en accès libre, sur abonnement ; offre de services personnalisée ; évolution des modèles publicitaires,...)
  • Rapport entre transformation des modèles de publication et droit de l’information.
  • Pratiques de publication des jeunes ; types de publication privilégiés par les apprenant.e.s
  • Conscience et perceptions des élèves de l’acte de publication.
  • Influence des outils et des techniques de publication sur le produit publié et sur l’acte même de publier (approches socio-technique et médiologique ).
  • Différenciations des accès, selon les modèles de publication.
AXE 2 - LA PUBLICATION : DROIT, ETHIQUE ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES
  • Droit des publications scolaires (questionnement spécifique au droit de l’information appliqué à la publication dans le cadre scolaire).
  • Questionnement de la prépondérance du droit collectif sur le droit individuel, dans le cas des communs.
  • Éthique professionnelle et formation à l’éthique des élèves dans le cadre des publications scolaires.
  • Pratiques de publication et écosystème informationnel professionnel du.de la professeur.e documentaliste.
  • Réflexion professionnelle sur les outils de publication, le rôle des ENT, et des éditeurs collaboratifs (wikis, pads...)
  • Choix ou usages des solutions libres et stratégie des GAFAM pour s’introduire dans l’Ecole.
AXE 3 - LA PUBLICATION : SAVOIRS A ENSEIGNER ET PEDAGOGIE
  • Approche historique, évolution de la figure de l’auteur.e.
  • Apports de l’École nouvelle pour les pratiques pédagogiques de la publication.
  • Identification des savoirs nécessaires aux élèves sur la publication et enjeux éducatifs associés à la publication. Liens entre l’EMI et les savoirs de l’information-documentation.
  • Rapport des élèves aux savoirs relatifs à la publication. Intégration des représentations et des pratiques des élèves dans un enseignement-apprentissage de la publication.
  • Approches pédagogiques et didactiques dans la construction de la notion de publication.
  • Modalités de l’enseignement de la notion de publication : disciplinaire, interdisciplinaire et/ou transversal. Place de l’EMI.
  • État des lieux de l’enseignement info-documentaire de la notion de publication : stratégies pédagogiques et modalités didactiques.
  • Enseignement de la publication dans la formation professionnelle des professeur.e.s documentalistes.

MODALITÉS DE CONTRIBUTION

Les propositions de communication sont à envoyer (dans un format modifiable : .odt, .doc, .docx…) avant le 01 juillet 2018 à l’adresse mail :
contributions@apden.org

Afin de procéder à l’évaluation, il est demandé aux communicant.e.s de porter les éléments suivants sur leur proposition de communication ou d’atelier :

  • Nom, prénom et courriel de tou.te.s les (co-)auteur.e.s.
  • Titre de la communication
  • Mots-clés : 3 à 5
  • Type de contribution : présentation d’une recherche, réflexion théorique étayée, analyse distanciée d’une démarche professionnelle...
  • Axe thématique choisi (1, 2 ou 3)
  • Résumé de la communication (2000 à 3000 signes, espaces compris) présentant les intentions de la communication. Le résumé sera problématisé et veillera à faire apparaître l’intérêt au regard de la thématique du congrès.

Les propositions de communication seront expertisées en double aveugle. La décision sera rendue le 01 octobre 2018.

Les propositions retenues feront l’objet d’un texte complet qui devra être communiqué au comité scientifique au plus tard le 20 décembre 2018.

COMITÉ SCIENTIFIQUE

  • KARINE AILLERIE
    Chargée d’études à la Direction R&D usages du numérique éducatif de Réseau Canopé et chercheure associée à l’équipe TECHNE (EA6316 - Université de Poitiers)
  • IVANA BALLARINI-SANTONOCITO
    Professeure documentaliste au lycée Jean Moulin (Angers), formatrice ESPE, membre du GRCDI (Groupe de Recherche sur les Cultures et la Didactique de l’Information)
  • ANNE CORDIER
    Maîtresse de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, responsable du Master MEEF PRODOC (PROfesseur DOCumentaliste) - UMR ESO 6590 Espaces et Sociétés - ESPE - Université de Rouen Normandie
  • MURIEL FRISCH
    Professeure des Universités en Sciences de l’Education, à l’ESPE. Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), laboratoire Cérep (Centre d’études et de recherches sur les emplois et les professionnalisations). Co- responsable de la thématique Epistémologie, Didactiques et Interdisciplinarité. Responsable du réseau IDEKI.
  • OLIVIER LE DEUFF
    Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication. Habilité à diriger des recherches. Laboratoire Mica. Université de Bordeaux Montaigne
  • ELISABETH SCHNEIDER
    Maîtresse de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, responsable du parcours MEEF professeur documentaliste, Chargée de mission "Usages du numérique et de la documentation" - UMR ESO 6590 Espaces et Sociétés - ESPE - Université de Caen Normandie
  • ALEXANDRE SERRES
    Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, co-responsable de l’URFIST de Rennes, fondateur et animateur du GRCDI (Groupe de Recherche sur les Cultures et la Didactique de l’Information)

Documents

11e Congrès des professeur.e.s documentaliste de l’Education nationale - mars 2019 - Appel à communication.
PDF - 198.9 ko
  • RESTEZ
    CONNECTé